blog-06.jpg

La fintech en Suisse : Faits et chiffres.

Le terme de «Financial Technology» – ou «FinTech» –désigne des innovations dans le domaine des services financiers. Les entreprises FinTech exploitent des technologies de pointe pour faire évoluer et développer des secteurs d’activité dans ce domaine, ou proposer des solutions entièrement nouvelles.

10% des entreprises FINTECH européennes à orientation internationale sont basées en Suisse.

46 % d'entre elles ont leur siège basé à Zurich.

30 % des FINTECH Suisses proposent des services financiers.

L’écosystème fintech suisse, qui a véritablement émergé en 2015, compte aujourd’hui quelque 200 start-up actives dans le financement participatif, le paiement mobile, ou encore les robots-conseillers. Genève et Zurich rassembleraient les meilleures conditions-cadres derrière Singapour et devant Londres, selon l’Institut IFZ à Zoug. Les levées de fonds, en hausse année après année, auraient atteint 160 millions de francs en 2016, tandis que les programmes et associations dédiés se multiplient pour dynamiser le secteur des technologies financières. .

Si les hubs de Londres et New York mènent la valse des levées de fonds, la Suisse a aussi sa carte à jouer à l’international. Marché trop petit et fragmenté, elle voit notamment émerger des opportunités dans le B2B, dans des segments où le savoir-faire helvétique fait ses preuves depuis des décennies, comme la gestion de fortune..

 

Mots clés: crowdfunding financement participatif suisse crowdfunding en Suisse prêt participatif Suisse

Contact